vESTIGES

2016

L’oeuvre se positionne non seulement comme un collage, mais surtout comme une citation du travail de Pierre&Marie. Les divers éléments, reproduis et non pris tel quel, gisent sur un paysage en ruine. Et plus qu’une simple réactualisation de leurs œuvres précédentes, l’association de ces éléments et leur nouvelle disposition permet de donner de nouveaux sens à cette iconographie. Les couleurs vives et ludiques des éléments repris s’opposent au décor sur lequel ils sont posés et à la mort des animaux. Les éléments colorés apparaissent ainsi comme les seuls ayant survécu au désastre qui vient de se produire ou encore, comme des éléments renaissants des cendres de la catastrophe. Ces éléments ludiques sont-ils les survivants de la scène ou au contraire le temps qui passe permet-il à la beauté de resurgir ? Il s’agirait alors plus d’un cycle de vie où alterne le beau et le laid, le bien et le mal que d’un monde en ruine où la beauté et l’innocence peuvent toujours triompher.

Matériaux : sturnus vulgaris (étourneaux sansonnets), bois, mousse polyuréthane, accessoires de pêche, miroir, peinture, poudre scintillante, cire, ballon, hélium, ficelle.

Dimensions : 150 x 240 x 150cm

Start typing and press Enter to search